Femmes et agriculture : mon intervention au Sénat


Retrouvez mon discours sur le rapport d'information "femmes et agriculture" au Sénat.



Monsieur/Madame le Président

Madame la Ministre,

Mes chers collègues,


Elles s’appellent Karen, Catherine, Jacqueline, Emeline, Marie-Blandine, Elodie, Sarah, Nathalie, Ghislaine, Brigitte, Perrine, Marie-Christine, Anne, Sylvie…


Elles vivent dans les départements du Lot, du Doubs, du Maine et Loire, du Gers, de Loire Atlantique, de Haute Garonne, de la Drôme, des Ardennes, d’Ile et Vilaine, du Rhône, de Haute Marne, du Morbihan, du Loiret, de Meurthe et Moselle, de Vendée.


Elles ont en commun d’être « femmes en agriculture ». Elles élèvent des ovins, des vaches laitières et allaitantes, des lapins, des porcs, des chevaux, des volailles. Elles produisent des céréales, des légumes, des fruits, du vin.


Elles sont engagées, parfois militantes dans les organisations professionnelles agricoles, présidentes de lycées agricoles, présidentes de chambres d’agriculture, présidentes de section féminine, élues municipales, départementales, régionales….

Elles, ce sont les femmes que j’ai eu la chance de rencontrer parmi d’autres en tant que co-rapporteur aux côtés de mes cinq collègues à l’occasion du colloque organisé ici-même et lors des déplacements.


Elles ont fait de leur passion un métier choisi et assumé.


Elles sont caractérisées par leur esprit d’ouverture, elles ont le souci de la recherche de valeur ajoutée, une sensibilité aux questions environnementales et sociétales, pour certaines accueillent des touristes ou pratiquent la vente directe.


Et pourtant, ce rapport met en exergue les conditions parfois difficiles dans lesquelles elles vivent leur activité, de la formation à la retraite, comme leurs homologues masculins sur certains aspects.


Aussi, nous avons l’obligation collectivement de faire vivre ce rapport avec ses recommandations pour reconnaître les carences et insuffisances, pour redonner du sens à ce noble métier et de l’espérance à celles qui l’ont choisi.


Il nous appartient désormais Législateur, Ministre de l’agriculture pour l’enseignement agricole, Ministre de l’égalité entre les femmes et les hommes, chambres consulaires, mutualité sociale agricole, banques coopératives agricoles, collectivités locales et autres acteurs de l’agriculture et de la ruralité de tout mettre en œuvre pour obtenir des résultats à la hauteur des espoirs suscités. Ne les décevons pas.

Mon activité de Sénateur en chiffes : 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Icône sociale
  • Icône sociale YouTube

Didier MANDELLI

Sénateur de la Vendée

:© Alexandre LAMOUREUX

Informations de contact :

Au Sénat : Palais du Luxembourg - 15 rue de Vaugirard - 75006 PARIS |  Tel : 01.42.34.15.04

A la permanence : 4 rue Manuel, 85000 LA ROCHE-SUR-YON |  Tel: 02.51.09.95.25

  • White Twitter Icon
  • White Facebook Icon